Osez la chasteté masculine contrôlée

Osez la chasteté masculine contrôlée et changez votre vie !

Osez la chasteté masculine contrôlée

Témoignage d’Emilien : “comment j’ai convaincu ma femme ?”

Témoignage d’Emilen « Comment j’ai convaincu ma femme ? » 

Bonjour à toutes et à tous,

Il y a quelques jours j’ai reçu un très beau témoignage de la part d’un jeune homme (Emilien) qui nous a détaillé le cheminement lui ayant permis de convaincre sa femme de pratiquer la chasteté masculine contrôlée.

Je vous livre, avec son accord, ce témoignage sur lequel je me suis permise de rajouter quelques illustrations :

Bonjour Julieta,

Je m’appelle Emilien, j’ai 36 ans. Je voulais vous partager mon expérience avec la chasteté masculine contrôlée, elle a changé notre vie de couple. Sachant qu’il existe de nombreux articles à destination des femmes pour convaincre leur mari de se convertir à cette pratique, il y a aussi des hommes comme moi qui ont eu du mal à convaincre leur femme, surtout si celle-ci est complètement étrangère à ce genre de pratique. Je vais vous raconter comment j’ai pu convaincre mon amie d’être ma Keyholder et comment cela a définitivement transformé notre relation pour le meilleur.

Quand j’ai réussi à convaincre ma femme d’être ma keyholder, j’étais avec mon amie depuis presque 6 ans. Nous nous aimions fort et notre petite fille avait alors 3 ans. Notre couple était épanoui dans la vie quotidienne, mais depuis quelques mois, mon amie se plaignait de manière de plus en plus insistante que notre vie sexuelle était en berne. 

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un amateur de pornographie mais je pense par contre avoir été totalement dépendant à la masturbation, comme on est dépendant à une drogue. Il m’arrivait en effet de me masturber 5 à 6 fois par jour. Et naturellement lorsque ma femme avait envie de faire l’amour , aussi belle soit-elle, je n’avais plus ou peu de désir le moment venu.

À quelle fréquence les hommes et les femmes se masturbent-ils et elles selon les âges ?

Et comme toute addiction, dès que je me retrouvais seul, je ne pouvais m’empêcher.

J’avais déjà vu des articles sur la cage de chasteté sur internet, dont ceux d’osezlacmc, mais je ne me voyais pas en parler à ma compagne par peur de la choquer. L’idée me plaisait pourtant beaucoup car je rêvais secrètement d’être contrôlé par mon amie. J’ai toujours aimé le sentiment de pouvoir et d’autorité d’une femme sur un homme. Le pouvoir n’est pas toujours un vilain mot, surtout lorsqu’il émane de la personne à laquelle on s’attend le moins ou que l’on confine à un rôle différent dans la vie. Bon, ce n’est pas le cas de ma compagne, puisqu’à la maison, c’est par exemple elle qui gère nos comptes, je garde notre petite fille (je suis à la recherche d’un emploi) tandis qu’elle, est DRH dans un grand groupe.

Le déclencheur, ça a été pour moi le jour où, à la suite d’une journée où j’étais resté seul, j’étais vraiment à la fois agacé et fatigué le soir alors que ma femme avait fait l’effort de se mettre en tenue sexy pour moi. Je n’avais plus d’envie. Je m’étais masturbé 6 fois dans la journée. J’observais d’ailleurs que lorsque je le faisais trop souvent, le soir arrivé, j’étais très vite énervé par la moindre remarque. Et ce soir là, j’ai refusé en prétextant être fatigué. Ma femme m’en voulait terriblement. Elle n’insista point cependant.

Hommes, combien de fois vous êtes-vous masturbés au maximum en une journée ?

Le lendemain, je lui envoyais un texto en journée pour m’excuser et le soir, nous avons parlé.

Et nous avons tout déballé. Vraiment tout.

Je ne voulais pas l’influencer ou la manipuler, c’est absolument contre tous les principes que je défends mais je voulais néanmoins lui expliquer la réalité, l’évidence et que nous trouvions des solutions ensemble et pourquoi pas l’amener à aborder cette pratique mais en l’évoquant subtilement. Evidemment, ce n’est pas la partie la plus simple, mais la communication est la seule manière d’y parvenir. 

Notre conversation a suivi cet ordre et dans les grandes lignes, en voici le contenu :

(Elle) Pourquoi tu as moins de désir pour moi ces derniers temps ?

(Moi) Je dois t’avouer que je pense avoir un problème. J’ai du mal à en parler, je suis aussi gêné par ce qui m’arrive que je le suis de t’en parler. 

(Elle) Qu’est-ce qu’il se passe ? Explique-moi

(Moi) Bien voilà, Je crois que je suis dépendant à la masturbation. J’ai un besoin frénétique de me masturber et j’ai du mal à me contrôler. J’ai lu beaucoup de choses à ce sujet sur internet parce que je suis conscient que c’est un problème. Cela a une incidence sur nos rapports. Je ne peux m’empêcher de me masturber mais une fois que je l’ai fait et plus je le fais, l’envie cède sa place au besoin. Et je ne sais comment l’expliquer, mais quand je fais ça, j’ai moins d’envie sexuelle avec toi ma chérie, ne le prends pas mal. C’est comme un cercle vicieux. À chaque fois que je le fais, s’ensuite une forme de honte, de déception et même de culpabilité et mon mal-être augmente… et je me masturbe pour me soulager encore et encore…

(Elle) Je suis déçue que tu ne m’en aies pas parlé avant parce qu’à la longue, je trouve que ça met en danger notre relation. Je vois bien que tu es moins productif.

(Moi) Oui, tu as raison, je suis désolé c’est devenu un réflexe mécanique.

(Elle) Ce qui m’embête Emilien, c’est pas que tu le fasses de temps en temps, moi aussi je le fais mais c’est que tu le fasses dans mon dos tout le temps et si souvent et qu’on ne fasse quasiment plus rien tous les deux. Ça signifie quoi finalement ? Pour moi, cette masturbation implique le désir sans moi. Comment tu te masturbes ? Tu le fais quand je ne suis pas là ? Tu regardes de la porno ? Quand tu dis que tu le fais souvent c’est combien de fois par semaine ?

(Moi) Alors, non, je ne regarde jamais de porno, je me donne du plaisir seul en faisant fonctionner mon imagination érotique. Et pour le nombre de fois, j’ai décidé d’être totalement honnête avec toi, c’est environ 5 fois par jour. 

(Elle) C’est énorme ! Je suis dans ton imagination érotique au moins  ?

(Moi) Pas toujours, mais très souvent oui ma chérie

(Elle) Je suis déçue Emilien. Je veux bien que tu le fasses mais il faut que tu apprennes à te contrôler. Ça doit pas prendre plus de place que la réalité. Je suis là moi, et je t’attends. Tu as le droit de te donner du plaisir mais pas si ton propre plaisir prend plus de place que notre plaisir à deux. Qu’est-ce qu’on va faire maintenant ?

(Moi) J’ai du mal à me contrôler. C’est pour ça que je me sens si mal. Il me faudrait quelque chose qui m’empêche de me masturber

(Elle, en rigolant) une ceinture de chasteté ?

C’est bien la preuve que dans l’imaginaire collectif, la ceinture de chasteté a toujours une symbolique particulière

(Moi) et bien écoute, tu dis ça en rigolant, mais il existe des dispositifs pour arrêter la masturbation solitaire, j’y ai pensé, je me suis même renseigné sur le sujet

(Elle) comment ça ? Tu es sérieux ?

(Moi) oui, je suis sérieux, je te dis que j’ai pris au sérieux ce sujet, je suis conscient de ce que ça implique pour notre couple. Je savais pas comment t’en parler. Mais j’ai vu que de nombreux hommes avaient testé parce qu’ils étaient dans la même situation que moi. Et il semble que ça ait changé radicalement leur vie de couple, et plus incroyable, pas que sur le plan sexuel.

(Elle) Mais on parle de quoi exactement ?

(Moi) je peux te montrer si tu veux sur internet

PARENTHESE : c’est là qu’il ne faut pas montrer des choses qui peuvent être un peu repoussantes au premier regard. Et j’ai donc montré votre site Julieta.

Après quelques échanges…

(Elle) Et ça ne fait pas mal ? Tu serais prêt à mettre ça ? Tu trouves pas que c’est un peu bizarre ?

J’ai ressorti une phrase d’un de vos articles Julieta

(Moi) Tu sais, la bizarrerie est la forme la mieux partagée de normalité, surtout en matière de sexualité. Non ça ne fait pas mal si on choisit une cage adaptée sur mesure.

(Elle) air dubitatif

(Moi) je ne veux t’obliger à rien, mais si tu souhaites essayer, je serai fier que tu sois celle qui garde les clés de mon intimité.

Nous avons essayé, il aura fallu un certain temps pour trouver les bons réglages. Et…

…cela fait maintenant un an que je porte régulièrement cette cage et elle a bouleversé notre vie de couple sur bien des domaines. Elle n’abuse pas de son nouveau pouvoir et me laisse des périodes libres quand elle estime que c’est “moins le moment”. J’ai plus souvent envie d’elle. Nous sommes plus heureux. J’aime qu’elle maîtrise ainsi ma sexualité. Je perds moins mon temps et mon énergie à me donner du plaisir en solitaire. Je suis heureux d’avoir ce sentiment de lui appartenir. Elle est tellement plus épanouie elle-aussi, sexuellement et moralement. Elle lit régulièrement les articles de votre site (elle a commenté à trois reprises) et comprend désormais que cette pratique, loin d’être bizarre, est juste révolutionnaire ! (ce sont ses propres mots) Sur le plan sexuel, j’ai cessé de m’intéresser à mon sexe, et j’ai commencé à apprendre beaucoup de choses sur son propre plaisir. 

Je rêve d’un monde où les femmes auraient toutes une petite clé à leur cou !

Merci pour votre merveilleux site !

Emilien



Julieta

Hits: 1419

7 Replies to “Témoignage d’Emilien : “comment j’ai convaincu ma femme ?””

  • merci Emilien pour ta contribution, ton courage et ton honnête. Je suis persuadé que plusieurs hommes ici voudront faire lire ton témoignage à leur conjointe.

    • Oui, je remercie vivement Emilien pour sa contribution. Voilà un bien beau témoignage qui peut aider plus d’un homme à aborder le sujet auprès de sa femme.

  • Au delà du thème de la CMC, le dialogue représente la plus grande
    partie du chemin accomplis. Dialoguer c’est écouter, c’est entendre un
    point de vue différent.

    Merci encore de ce beau témoignage.

  • merci pour ce superbe témoignage. Dans notre couple la CMC s’est imposée de manière assez semblable à ce qui a été décrit.

  • Bravo émilien Grace à ton temoignage je vais me lancer moi aussi … j’avais peur de donner le Contrôle totale mais je pense que c’est la solution pour vivre heureux . d’un homme qui a hâte de vivre une vie comme ça .

  • Témoignage utile autant aux Dames qu’aux hommes et sans vouloir être flagorneur à l’intention de Dame Julieta et de ses collaboratrices, s’il existe un site qui peut rassurer les Femmes sur cette pratique “bizarre”, c’est bien OsezlaCMC car il démontre surtout que ceux qui s’y adonnent, sont tout à fait normaux.
    Dans les chemins de l’Amour, la fin justifie les moyens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.