Osez la chasteté masculine contrôlée

Osez la chasteté masculine contrôlée et changez votre vie !

Osez la chasteté masculine contrôlée

Le pegging et la CMC : deux pratiques complémentaires

Si vous pensez comme le romancier français Martin Page que la société serait changée si les femmes n’étaient pas les seules à être pénétrées, la société serait changée, alors vous pouvez continuer à lire ce qui suit. Si vous êtes curieuse de nature et que vous souhaitez en savoir plus sur la pratique qui suit alors vous pouvez continuer à lire ce qui suit !

Aujourd’hui nous allons parler pegging et cage de chasteté, des pratiques souvent très complémentaires et qui permettent non seulement d’ouvrir l’esprit des couples à d’autres formes de sexualité, à d’autres plaisirs. Le pegging est un formidable moyen d’épanouissement de votre sexualité. Il consiste pour la femme à pénétrer l’anus de son homme à l’aide d’un gode ceinture ou gode ceinture creux.

Pour l’homme, la pratique est associée à tort à l’homosexualité. Les femmes sont souvent désireuses d’adopter cette pratique mais n’osent pas le demander à leur partenaire. Alors,  Ne vous limitez pas à cause de constructions sociales ridicules !

Quant à vous messieurs, vous auriez fort à gagner en vous ouvrant davantage au plaisir anal car celui-ci est une source extraordinaire de jouissanceIl est par ailleurs largement prouvé que les orgasmes masculins atteints par le biais d’une stimulation anale sont bien plus puissants qu’une éjaculation classique ! Alors n’êtes-vous pas un peu curieux ? N’aimeriez-vous pas vous aussi connaître de puissants orgasmes ?

En faisant mes recherches sur internet, je suis tombée sur un blog qui a attiré tout particulièrement mon attention, celui d’Yvresse, que nous pourrions qualifier de spécialiste en la matière et je souhaitais vous partager son blog, très enrichissant sur le sujet. Je l’ai contactée pour avoir son accord. J’aime notamment beaucoup un article datant de Septembre 2018 dans lequel elle évoque à la fois les réactions que cette pratique suscite dans notre société patriarcale aux codes bien établis, et revendique aussi la pratique comme un acte sexuel presque militant.

Voir : 

http://lepeggingamoureux.eklablog.com/appel-a-temoignages-sur-le-pegging-au-bonheur-des-dames-a148461402

Voilà notamment ce qu’elle écrit : 

« Sans accepter le contenu « pour adulte », on trouve sans problème des guides sur la sodomie, voire même un qui s’appelle en gros « comment convaincre votre femme de se faire sodomiser ». En gros, qu’on encule une femme, y a pas de souci particulier, c’est même une preuve qu’on n’a plus de tabous. Et, en tant que femme, si on refuse la sodomie, c’est vraiment qu’on doit être sacrément coincée du cul… Limite, on n’a plus le choix sinon monsieur nous quitte. La preuve, c’est écrit dans les livres. »

« On peut également y découvrir des tonnes de livres, où la femme se soumet et où on lui fait subir tout ce qu’on veut. Y a peut-être un peu de censure, mais il y a déjà de quoi frémir si on considère que ces pratiques sur les femmes sont moins à censurer que leur éventuel envie de culbuter un mec avec un gode-ceinture ! »

«Eh bien, moi, je dis qu’il y a là un problème ! C’est une discrimination honteuse. Une femme a le droit de vouloir vivre une sodomie active avec un homme. Tout comme l’homme a le droit de vouloir la vivre passivement ce plaisir sans être forcément un homme soumis face à une Dominatrice ! Et la femme n’a pas à devenir une dominatrice à 100% non plus pour le vivre ! »

« C’est pourquoi j’aimerais que d’autres femmes viennent se joindre à moi pour faire reconnaître ce droit ! Le pegging peut être plein de choses, pas uniquement de la D/S. Moi, j’y ai effectivement découvert des pulsions étranges de domination, mais aussi une facette plus masculine et également une autre façon de faire l’amour à mon homme. Et puis, il y a plein de jeux pour le couple à explorer autour du pegging, au point où c’est aussi une façon de revivre sa sexualité différemment. »

« Voilà mon petit combat. Et voilà pourquoi je me sens vraiment seule pour le mener. Sur le sujet, les hommes sont souvent un bon soutien et je remercie tous les témoignages et les encouragements de leur part. Seulement, ils ne peuvent pas tout nous apprendre. Il y a dans le pegging un nouveau rapport avec la féminité et avec notre corps. Et j’aimerais trouver d’autres femmes avec qui en parler.

Donc merci d’avance à toutes celles qui oseront franchir avec moi ce grand tabou et en parler ici ! »

Le pegging , tout le monde en parle

On ne compte plus le nombre d’articles sur le thème du pegging ou du plaisir prostatique dans les journaux.

Quelques exemples :

https://nowtoronto.com/lifestyle/love-and-sex/straight-men-want-to-be-pegged/

https://ca.style.yahoo.com/lart-du-pegging-ou-quand-les-hommes-decouvrent-le-plaisir-anal-111916264.html?guccounter=1

https://www.vice.com/fr/article/yw7qxk/messieurs-il-est-temps-de-briser-le-tabou-de-lorgasme-prostatique

https://www.menshealth.com/sex-women/a22665228/what-is-pegging/

https://www.lelo.com/fr/blog/conseils-pegging-extatique-male-teste-approuve/

https://www.huffpost.com/entry/tom-ford-penetration_n_5845c021e4b055b313989a35

https://www.lexpress.fr/styles/sexo/quand-la-femme-penetre_1999601.html

https://www.medisite.fr/pratiques-sexuelles-8-choses-tres-osees-que-les-femmes-aimeraient-tester-au-lit.5050535.80.html

https://broadly.vice.com/en_us/article/ev55aj/my-first-time-pegging-someone-changed-how-i-think-about-sex

https://www.vibration.fr/news/le-pegging-la-nouvelle-position-sexuelle-a-la-mode-8199

https://urbania.ca/article/apres-le-point-g-voici-le-point-p/

https://www.cosmopolitan.fr/le-chevillage-ou-l-art-de-la-sodomie-au-feminin,2025165.asp

https://www.fqpn.qc.ca/?bookmarks=les-mille-vertus-du-chevillage

https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2016/05/08/mesdames-connaissez-vous-le-pegging_4915526_4497916.html

https://www.20minutes.fr/sante/2159419-20171106-sens-plaisir-infini-procure-pensent-femmes-stimulation-prostatique

http://www.madmoizelle.com/gode-ceinture-couple-hetero-861037

En France, une sexothérapeute renommée (Nathalie Giraud Desforges) réalise même des ateliers à Paris sur le plaisir prostatique et ses ateliers semblent remporter un franc succès puisque les dates programmées sont déjà toutes complètes !

« Un atelier pour aller plus loin dans la découverte du plaisir et de l’orgasme prostatique. Organisé par Piment Rose, en co-animation avec Nathalie Giraud Desforges et Adam, auteur du “Traité des Aneros” et fondateur du blog Nouveaux Plaisirs, Une demi-journée ouverte aux personnes curieuses d’en savoir plus. Que vous soyez en couple et désireux d’explorer ensemble cette voie libératoire ou seul pour commencer ou continuer à approfondir cet apprentissage du lâcher-prise, cet atelier est une opportunité d’avancer sur la route de plus de Soi, dans la connaissance et le respect de son rythme. » 

La cage de chasteté et la pratique du pegging

En quoi la cage de chasteté peut augmenter l’intensité du plaisir induit par le jeu du pegging ?

De bien des manières !

Le fait que l’homme se fasse pénétrer, que l’excitation soit exacerbée en maintenant la pression sur l’érection du sexe de votre partenaire, celui-ci se focalise alors essentiellement sur ce plaisir anal et prostatique très particulier. Il semblerait que le plaisir prostatique soit un plaisir beaucoup plus proche de ce qui est ressenti par les femmes lorsqu’elles ont un orgasme.

Enfin, dans un jeu de domination, sentir l’emprise totale de sa partenaire est très jouissif pour un homme à la fois encagé et pénétré.

Voici pour terminer un lien très pédagogique sur un site portant sur la domination féminine (mais pas que) et parlant également de cage de chasteté :

En un mot, ne restez pas coincés et essayez !

Julieta

Hits: 3453

14 Replies to “Le pegging et la CMC : deux pratiques complémentaires”

  • Eh bien, avec pareil article, s’il reste encore des indécis, je ne comprends pas !

    Bien amené, riche en sources diverses tout aussi intéressantes, cet article mérite des félicitations…et de la pratique 🙂
    Bravo !

  • À celles qui pratiquent le pegging , autant je comprends le plaisir qu’un homme peut éprouver si on touche son point G (point P), autant j’ai plus de mal à comprendre le plaisir que peut éprouver une femme avec cette pratique. J’aimerais bien avoir des témoignages de femmes…

    • Pour répondre à ta question, je pratique souvent le pegging avec mon homme (encagé) et je pense que ce qui est le plus jouissif, c’est à la fois l’inversion des rôles (on casse les codes) et en même temps la totale maîtrise du plaisir de son partenaire (entre le fait qu’il soit encagé et le fait que je le pénètre). ça c’est pour la dimension psychologique, maintenant il y a aussi la dimension physique. Il m’est déjà arrivé plusieurs fois d’avoir un orgasme avec les va et vient en le pénétrant : tout dépend aussi pour ça du type de gode utilisé (spoiler : il en existe des doubles et des vibrants double … 😉

    • Pour ce qui me concerne, au départ, j’étais vachement réticente à cette pratique que je trouvais étrange et en fait pour être franchement directe, ça me fait beaucoup plus mouiller qu’une pénétration de mon homme.

  • Bonjour mesdames.
    Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour votre engagement.
    Je ne saurais pas vous contredire….
    Étant moi même sous cage de chasteté, contrôlé par mon épouse, et obligé de constater que les caresses de madame, et le doigtage me procure un plaisir immense.
    Nous ne sommes pas encore au stade du god ceinture……
    J espère y arriver très vite.
    Encore une fois…..
    La cage de chasteté masculine est une merveille dans le couple.
    Elle ouvre les portes a tellement de choses…..
    Bise à toute les kh

  • Bonjour Julieta et vous tous,
    Vous nous apportez ici encore une fois un magnifique article et énormément documenté.
    Tout comme la cage cette pratique interpelle, dérange peut être mais dès lors que vous pouvez la pratiquer en couple elle ouvre d’autres horizons qui l’enrichirons. Discutez, tentez l’expérience au moins une fois et amusez vous.
    Merci à osezlacmc

  • Malheureusement pour moi, je n’aurai jamais la joie de prendre mon homme comme cela, à cause d’une opération chirurgicale pour lui ou même un doigt est extrêmement douloureux alors un gode même pas en rêve.
    Pourtant c’est l’un de mes fantasmes mais cela le restera.
    Profitez bien de cette merveilleuse pratique.

  • Par conviction d’équité, “qui pénètre – sera pénétré”, adage à inscrire.
    La sexualité est bien plus vaste qu’un simple rapport binaire phallique.
    Là où la CMC introduit le sujet, est que l’encagement stoppe tout rapport phallique,
    ce qui recompose profondément la sexualité. De nouveau terrain sont à découvrir.
    Très bel article.

  • je suis un adepte de la cage de chasteté depuis 4 ans déja de quelques jours a plusieurs mois maintenant! ma femme a bien avant la chasteté commencé a me sodomiser avec un gode ceinture (strapon) et depuis 4 mois maintenant cest la cage en permanence et le strapon plusieurs fois semaine! Jadore et je ne retournerais jamais a une sexualité dite normal de male pénétrant

  • Bonjour a toutes et a tout seul.
    J aurais aimé écrire “et à tous ” mais un seul homme qui commente prouvé bien que la femme est demandeuse. L homme beaucoup moins car sans aucun doute piqué dans son orgeuil. Pour ma part, J ai découvert cette pratique avec une femme très domina voilà 30 ans. J en ai aujourd’hui 50, et le pratique avec ma nouvelle compagne qui a les idées pmus large que mon ex femme. Et quel plaisir.
    A cela, J ajoute que ce serait Bien pour éviter le cancer de lapereau se tâte ( je de mot).
    Pour ma part, la pénétration anale avec le doigt ou jouet est un plaisir sans nom qui nous amené à d autre pratiques. Mais ce n est pas le sujet de ce post. Bravo pour cet article.
    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.