Osez la chasteté masculine contrôlée

Osez la chasteté masculine contrôlée et changez votre vie !

Osez la chasteté masculine contrôlée

#Female Pleasure : dédiaboliser le plaisir féminin

Chaque minute, ce sont quatre jeunes filles, enfants ou bébés qui sont excisées dans le monde. Parmi elles, 10 à 15% décéderont après cette mutilation des suites d’infections. Une réalité dramatique qui puise son origine dans une peur ancestrale : celle du plaisir sexuel féminin.

La réalisatrice Barbara Miller est à l’origine du film #Femalepleasure

Ce film appelle les femmes à jouir… de leurs droits ! Elle appelle aussi les hommes à s’interroger sur leur propre condition.

Le film est un hymne à l’égalité entre femmes et hommes mais aussi et surtout à l’affirmation de la puissance des femmes et de la puissance de leur sexualité.

Elle a aussi créé Love Matters, un site d’information sur la sexualité et l’amour pour que les Indiennes puissent, sans honte, connaître et “célébrer le plaisir féminin.

Marie

Hits: 427

7 Replies to “#Female Pleasure : dédiaboliser le plaisir féminin”

  • J’ai vu le film et il est vraiment intéressant, je le recommande franchement.
    Merci pour votre site où beaucoup de sujets variés sont abordés. Pas sûr par contre que ce mélange des genres (sexualité féminine, chasteté masculine) plaise à tout le monde ? il faut je pense être à la fois ouvert d’esprit, savoir se remettre en cause (même pour les femmes, savoir se déconstruire) et instruite. Bravo pour vos efforts de démocratisation du sujet et des sexualités alternatives. Je continue de vous suivre.

  • Barbara Miller est très convaincante dans sa manière de délivrer son message. Son langage non verbal décontracté et presque léger sur le problème pourtant catastrophique du traitement fait aux femmes depuis toujours.
    Comme homme, je suis innocent des crimes commis en mon nom mais j’ai le devoir et l’obligation de supporter les femmes dans ce combat pour la reconnaissance de ce qu’elles sont…des êtres humains.

  • D’après les infos que j’ai eues du mal à glaner, en France il serait sorti dans 14 salles, et dans la plupart resté seulement quelques jours.
    Il y a des fois ou j’ai carrément honte d’être un homme français.
    Il aurait fallu que je fasse 600 kms A/R pour aller le voir, et encore, sans mon épouse qui pense que c’est “trop féministe”, un comble, non?

    Juste pour dire: Mesdames, je salue votre courage. L’inertie est considérable, mais soyez certaines que vous faites bouger les choses, n’en doutez jamais!
    Le matériau inaltérable du Patriarcat ne le protègera pas éternellement.

    La preuve? J’en suis un élément, et je me dissous, je le sens.
    Je prends conscience d’informations qu’il ne m’était même pas venu à l’idée d’aller chercher, tout content de moi que j’étais de participer largement plus que la moyenne aux travaux ménagers. Me voilà sidéré de comprendre à quel point je suis loin du compte!

    Franchement, j’ai clairement l’impression depuis quelques mois où je visite votre site qu’il y aura dans ma façon d’aborder le féminisme un avant et un après OLCMC.
    Et je ne suis même pas en cage, c’est pour dire l’impact! 😉

    • Merci beaucoup Dom pour votre commentaire qui nous plait beaucoup. Ce sont des commentaires de ce genre qui nous motivent à persister dans nos efforts.

  • Les mutilations sexuelles sont un crime contre l’humanité et il n’y a aucune circonstance atténuante. Gardons espoir que la communauté internationale puisse à minima évoquer ce sujet et afficher des actes forts de lutte contre l’excision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.